Au fil de l’eau 3 – Le canal d’irrigation

Le canal d’irrigation

La légende dit que c’est la Reine Jeanne, reine de Naples et comtesse de Provence qui en 1365, donna l’autorisation aux habitants de Flayosc d’utiliser l’eau de la Florieye sans s’acquitter de droits ce qui autorisa probablement les premiers aménagements sur la rivière. Depuis, les canaux ont permis d’irriguer les cultures, de construire des lavoirs ou d’échelonner des moulins à huile et à farine le long de son tracé. Le plan du cadastre napoléonien qui date du début du XIXème siècle montre le canal dit « des moulins » qui serpente à travers le village qui alors, était beaucoup moins construit! En particulier, les Aires, aujourd’hui couvertes de maisons, étaient de vastes parcelles agricoles qui profitaient de l’eau du canal pour l’arrosage.

En documents supplémentaires, vous verrez un éventail des bâtiments qui parsèment le canal depuis la prise d’eau dans la Florieye jusqu’au remarquable aqueduc qui amenait l’eau au moulin à farine des Charlons. Sans vous déplacer, vous pourrez donc admirer la prise d’eau à la Florieye, le lavoir des Trouins et celui, magnifique, des Plans, l’originale maison citerne des Plans, et enfin, une vue de la source Martine qui ne tarit jamais et qui vient compléter l’adduction d’eau du Canal.

Prise d’eau à la Florieye

Prise d'eau à la Florieye

 

La maison citerne des Plans

La maison citerne des Plans

 

La source Martine

La source Martine

 

Le lavoir des Trouins

Le lavoir des Trouins

 

Le lavoir des Plans

Le lavoir des Plans

 

Aqueduc des Plans

Aqueduc des Plans

 

Le canal des moulins sur le plan cadastral napoleonien (1808-1848)

Le cana des moulins sur le plan cadastral napoleonien (1808-1848)

Publié dans Non classé.