Edito du maire

Mes chers concitoyens, 

Au momChristian TAILLANDIERent où j’accède à la fonction de Maire, je veux vous dire  ici mon émotion.  Emotion de m’adresser à vous  alors que rien ne laissait penser qu’il en serait ainsi.

Je tiens particulièrement à remercier l’ensemble des conseillers municipaux qui lors de la séance du 12 juillet m’ont unanimement élu au rang de 1er magistrat de notre ville après la démission officielle de Fabien Matras, touché par la loi sur le cumul des mandats, avec lequel  j’ai partagé trois ans de travail commun et dont je suis sûr de la pleine réussite dans ses nouvelles fonctions nationales.

Je ne suis pas un flayoscais d’origine. Pour autant, Ce village j’ai appris à le connaître, à en comprendre les enjeux,  à l’aimer.

Je ferai en sorte de poursuivre le travail que nous avons engagé et ainsi répondre aux besoins qui sont les nôtres aujourd’hui.

Plusieurs  chantiers, que nous avons lancés, nous attendent encore.

D’abord celui de notre cadre de vie.  La remise en état de notre patrimoine, la gestion si urgente de l’eau potable et de l’assainissement, le traitement des déchets, dont les aléas saisonniers nous rappellent les difficultés, soulèvent des  questions importantes que nous allons trancher dans un contexte budgétaire communal difficile car ils représentent cette fois des investissements très lourds et peu accompagnés.

Notre procédure d’élaboration de notre Plan Local d’Urbanisme touche à sa fin.  Le PLU devrait être adopté avant la fin de l’année 2017. Il constituera à n’en pas douter un levier de développement pour notre commune. Il devra s’appuyer sur la prévention des risques majeurs  dont ces dernières années nous ont rappelé l’importance, mais également sur les capacités de nos réseaux.

La réfection et le renforcement de la  voirie entrepris progressivement depuis trois ans seront poursuivis. Des  la fin de l’année 2017 une première tranche de la route de la route de Sauveclare sera réhabilitée (voirie et réseau d’eau ). En 2018 d’autres chantiers seront ouverts qui viendront s’inscrire dans notre projet pour la ville.

De la loi de solidarité et renouvellement urbain (SRU) à la loi ALUR (Accès au Logement et à un Urbanisme Rénové) l Etat a contraint les communes de plus de 3 500 habitants à se doter d’une offre de logements locatifs plus importante. Nous ne pouvons pas faire exception. Nos projets font aujourd’hui l’objet d’étude et verront progressivement le jour. Ils restent de nombre et de  taille très limités, bien intégrés dans leur site,  car nous avons voulu que notre commune demeure un espace rural et résidentiel.

La dynamique sociale et associative de notre village n’est plus à démontrer. Je suis convaincu que c’est un facteur de bien être pour nous tous dont chacun reconnaitra l’importance. Elle sera poursuivie tout au long de la mandature.

Enfin l’enfance et la jeunesse ne doivent pas être oubliées.  Mieux,  elles  doivent faire partie de notre vie citoyenne. C’est la raison pour laquelle nous avons créé depuis deux ans un conseil municipal d’enfants et de jeunes dont  l’une des premières réalisations – radar pédagogique et panneau d’information – quasi intégralement  subventionnée par le conseil départemental – permet à la fois de répondre aux besoins de sécurisation des abords de l’école et de prévention des risques  Bien d’autres choses sur ce sujet restent à réaliser  j’en suis conscient ; certaines seront faites, d’autres relèvent d’autres collectivités territoriales.

Je suis convaincu que si nous savons restés unis, déterminés et constructifs  nous réussirons tous ces projets. C’est en tout cas le vœu que je formule en sachant pouvoir compter sur vous.

Christian TAILLANDIER, 

Maire de Flayosc